C.S. CEYZERIAT BASKET

 

Léo charvieux
28-11-18

J’ai retrouvé Léo Charvieux à la salle de Domagne de Ceyzériat pour notre rendez-vous. Ce joueur passionné a passé une bonne partie de son mercredi après-midi dans la salle pour son entraînement. Il m’a ensuite patiemment attendu pour l’interview qu’il a gentiment accepté de participer. Et pour terminer, il est resté jusqu’en début de soirée en participant à l’arbitrage du match amical des U13 garçons contre Saint Rémy. Bref,… un passionné.
 
Loïck Covan : Peux-tu te présenter ?
Léo Charvieux : J’ai treize ans, je suis en troisième au collège de Ceyzériat et j’habite également cette commune.
 
LCo : Que souhaites-tu faire ensuite ?
LCh : Je souhaiterais poursuivre mes études au Lycée Lalande à Bourg en Bresse et intégrer la section sport.
 
LCo : Cela consiste en quoi ?
LCh : On a deux heures de sport en plus qu’une classe normale.
 
LCo : Depuis combien de temps pratiques-tu le basket ?
LCh : J’ai commencé en U11 première année. Je joue actuellement dans la catégorie U15 entraînée par Sylvain Desmaris.
 
LCo : Comment t’est venue l’envie de commencer ce sport ?
LCh : À l’époque, un ami s’était inscrit au club de Ceyzériat. Je l’ai suivi pour m’amuser. Puis, c’est devenu une vraie passion.
 
LCo : Qu’est-ce que tu aimes le plus lorsque tu joues au basket ?
LCh : (sans hésiter) "La compétition !" Cela nous permet de se mesurer aux autres. Jouer au basket, pour moi, c’est aussi le plaisir de shooter. J’aime aussi pratiquer le sport en équipe. Ce qui me plaît, c’est la culture de l’entre-aide et la cohésion du groupe. Travailler ensemble pour que tous les joueurs s’entendent bien.
 
LCo : C’est quelque chose de simple à mettre en place ?
LCh : (Il sourit) Non ce n’est pas simple.
 
 
LCo : As-tu un rituel avant chaque match ?
LCh : Non, aucun.
 
LCo : Quelle est la situation actuelle de ton équipe en championnat ?
LCh : (La catégorie U15 possède deux poules de six équipes pour une première phase de championnat. Les deux premiers de chaque poule s’affrontent ensuite sur un match pour gagner leur montée en ligue) On est deuxième de notre poule. Il nous reste un match à jouer le week-end prochain (15 décembre 2018).
 
LCo : Penses-tu que vous accéderez au match de barrage pour monter en ligue ?
LCh : (Il grimace) Ça va être compliqué. L’équipe de Viriat qui est devant nous est une grosse équipe. Il nous manque encore un peu de combativité pour être à la hauteur.
 
LCo : Est-ce que tu t’intéresses aux championnats professionnels et quelles équipes ?
LCh : Je regarde un peu l’Euroligue et je suis la NBA. Je préfère le championnat américain car il y a plus de spectacle. J’aime l’équipe des Warriors (Ville de Golden state) et le joueur Stefen Curry, c’est un scoreur.
 
LCo : Et en Euroligue ?
LCh : L’équipe du CSK Moscou avec Nando De Colo (joueur international français).
 
LCo : Jusqu’à quel niveau aimerais-tu jouer plus tard ?
LCh : Je souhaiterais jouer en national.
 
LCo : Quelle (s) est (sont) ton (tes) autre (s) occupation (s) mis à part le basket ?
LCh : (grand silence pendant quelques secondes) Même si je consacre un peu moins de temps pour ce sport en dehors du club en raison des études, le basket est ma principale occupation.
 
LCo : Quel est ton principal défaut au basket ?
LCh : (il sourit) Je suis un mauvais perdant, à tous les jeux en général. Mais je me suis assagie même si j’ai toujours envie de gagner.
 
LCo : Sylvain a pris l’équipe U15 en cours l’année dernière et il est actuellement ton coach cette année. Comment ça se passe avec lui ?
LCh : (sans hésiter) Très bien.